Analyse de l’atelier: Coronavirus : doute sur le Championnat de Belgique

  • Ethnographie Super-diversité et paysages linguistiques par Jan Blommaert
    Super-diversité a rendu les lieux familiers groupes et pratiques extraordinairement complexes et les outils traditionnels d’analyse nécessaire de repenser. Dans cet ouvrage Jan Blommaert enquête sur son propre quartier à Anvers en Belgique dans une perspective de complexité. À l’aide d’une approche novatrice

et relayés par l’agence Belga, laissent planer un doute sur la possibilité que le Championnat de Belgique se dispute bien le 23 août. Toute l’actualité cyclisme Cette date a été choisie pour reprogrammer l’épreuve, gagnée l’an dernier par Tim Merlier, or le gouvernement belge a décidé d’interdire tous les événements de masse jusqu’au 31 août. Ce qui implique la tenue d’un Championnat de Belgique à huis clos alors qu’on « ne peut pas organiser un Championnat de Belgique sans public ou sans VIP », estime le maire d’Anzegem, ville de Flandre-Occidentale, qui pointe également un risque économique. « Certaines entreprises voudront dans un premier temps (se) sauver au lieu de parrainer un championnat de Belgique », ajoute-t-il. » data-reactid= »19″>Le report du Championnat de Belgique au 23 août, à une date où il devra se disputer sans public, n’arrange pas l’organisateur. « Nous savions déjà depuis plusieurs années que le Championnat allait avoir lieu le 21 juin, jusqu’à ce que la crise du coronavirus ne mette un frein à ses activités. Nous étions prêts à nous organiser à cette date en juin. Nous ne savons pas encore si cela sera aussi possible à la fin du mois d’août. » Ces propos tenus par Gino Devogelaere, le maire d’Anzegem, et relayés par l’agence Belga, laissent planer un doute sur la possibilité que le Championnat de Belgique se dispute bien le 23 août. Toute l’actualité cyclisme Cette date a été choisie pour reprogrammer l’épreuve, gagnée l’an dernier par Tim Merlier, or le gouvernement belge a décidé d’interdire tous les événements de masse jusqu’au 31 août. Ce qui implique la tenue d’un Championnat de Belgique à huis clos alors qu’on « ne peut pas organiser un Championnat de Belgique sans public ou sans VIP », estime le maire d’Anzegem, ville de Flandre-Occidentale, qui pointe également un risque économique. « Certaines entreprises voudront dans un premier temps (se) sauver au lieu de parrainer un championnat de Belgique », ajoute-t-il.